Galerie

 

D’une peinture abstraite, on parlera des couleurs, du graphisme, de la composition, de la sensation qu’elle nous procure.

D’une photo abstraite, on commencera par se questionner sur la nature du sujet capturé. La photographie nous renvoie irrémédiablement au réel. Ce qui m’amène à cette réflexion. Comment détourner l’attention du spectateur par rapport à l’objet concret, pour l’emmener dans son propre imaginaire? En détournant le support lui même? C’est une des pistes, c’est celle que j’ai voulu emprunter.


Je vous souhaite un bon voyage...